Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2018 3 21 /03 /mars /2018 11:50

 « La position des fonctionnaires publics peut et doit même en plusieurs circonstances leur faire interdire ce qui est licite  à d’autres… »

« Le fonctionnaire est homme de silence, il sert, il travaille, il se tait… »

    Un siècle et demi sépare ces deux formules. La première est de Théophile Berlier, comte du Premier Empire, la seconde est de Michel Debré, un dignitaire de la Ve République, père de l’Ecole nationale d’administration.

  La bourgeoisie française a toujours voulu que les fonctionnaires soient des « sujets ».

   C’est le grand mérite du syndicalisme – des pionniers bravant la vindicte du pouvoir dans les dernières décennies du XIXe siècle aux militants d’aujourd’hui – d’avoir lutté sans trève pour que les fonctionnaires soient des « citoyens ».

   Telles étaient les premières lignes de la conclusion du tome II  de mon ouvrage « Les fonctionnaires sujets  ou citoyens » , en avril 1981, quelques jours avant ma nomination de directeur du cabinet du ministre de la fonction publique dans le gouvernement de gauche et l’engagement de réformes conformes à cette conception démocratique.

   Trente-sept ans plus tard, il est possible que certains aient envie de recourir plutôt à des « robots » qu’à des «  sujets »  ou à des « citoyens » dont ils ont encore besoin pour se faire élire.

    L’essentiel est de connaître, de démystifier et de rejeter les projets d’un certain Bonaparte au petit pied, et de  tout faire pour que la France reste dotée d’une des meilleures fonctions publiques du monde, malgré les remises en cause  et les carences des dernières décennies.

  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Eléments biographiques

   En un demi siècle, j'ai fait "le tour de la table" de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur de cabinet du ministre, conseiller d'Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

 

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal