Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 08:06

S’il est une question qui ne figurait pas dans les débats politiques à l’occasion des élections municipales et européennes de mars et mai 2014, des élections départementales de mars 2015 (et ne figurera probablement pas davantage lors des élections régionales) ni dans les programmes proposés aux électeurs et électrices, c’est bien celle du régime général de la Fonction publique. Quand la situation des fonctionnaires est évoquée dans les médias, c’est presque toujours par le petit bout de la lorgnette, par l’énoncé de poncifs archi-usés.

Or il s’agit d’un ensemble de questions qui concernent les cinq millions de fonctionnaires de l’Etat, des collectivités locales et hospitalières, et leurs organisations syndicales, mais sont avant tout de la compétence des citoyens et usagers du service public, de la nation et de ses institutions.

Pour comprendre la nature et le sens des nombreuses mesures législatives et réglementaires qui ont affecté au cours des trois dernières décennies la construction statutaire des années 1984-1986, il faut les analyser objectivement. Pour mesurer combien son avenir proche et lointain dépend de ce qu’il adviendra de notre pays, de son système institutionnel, dans le contexte européen et mondial, une bonne connaissance, exempte de toute instrumentalisation, de l’Histoire de la fonction publique et de son mouvement syndical est indispensable.

Ce sont des vérités premières. Mais il ne suffit pas de les admettre, voire de les proclamer en ne faisant rien pour les mettre en œuvre ou en les enfermant dans des visions contestables. Une question peut-être impertinente ne pourra être indéfiniment enterrée : que font les personnalités qui auraient des titres à promouvoir cette histoire, et dont la situation personnelle relève, pour nombre d’entre elles, du régime statutaire de la fonction publique ?

Le cheval de James Ellroy est toujours devant l’abreuvoir, à côté de son maître qui n’a ni ordinateur, ni téléphone portable, et ne regarde pas la télévision.

A bientôt les ruades.

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal