Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 15:08

En 1946, l’année de l’élaboration et de la publication du statut général des fonctionnaires au terme de plusieurs décennies d’une histoire mouvementée, j’avais 24 ans. J’étais rédacteur à la direction départementale des Contributions indirectes à Pau. Militant du Syndicat national reconstitué à la Libération, délégué à ses congrès annuels, je rencontrais ses dirigeants et parmi eux ceux qui participaient directement à la concertation sur le projet de statut avec Maurice Thorez Vice-président du conseil et secrétaire général d’un parti dont j’étais un militant actif (secrétaire fédéral de « l’Union de la jeunesse républicaine de France » qui lui était associée) et dans ses structures départementales. Jacques Pruja, Alain Le Léap, étaient des fonctionnaires des Finances, ainsi que Pierre Meunier directeur de cabinet du ministre et le jeune Max Amiot. Le député Jacques Grésa qui suivait cette affaire à l’Assemblée, était au contact du Syndicat des Indirectes. Je resterai en relation avec eux au long des décennies suivantes. Tous ont disparu depuis longtemps. (cliquez, en tête de ce blog, sur « Un parcours militant de plus de trois quarts de siècle »).

Un jour, au début de l’année 1947, j’ai entendu le député socialiste Gaston Chaze, ancien inspecteur de l’Enregistrement, en visite dans nos bureaux, qui était en train de dénigrer l’action du ministère de la fonction publique auprès de plusieurs collègues et de prétendre que personne ne connaissait le texte du statut. J’ai fait irruption en brandissant une brochure (que j’aurai plus tard l’occasion d’évoquer dans mes ouvrages et articles) reproduisant et commentant ce texte. Inutile de dire que ce député et ses amis ne me pardonneront pas cette mise au point. D’autant que j’irai lui « porter la contradiction » dans ses réunions publiques.

Dans cette brochure on pouvait lire ce commentaire : « Certains, par des manœuvres dilatoires, s’efforcèrent encore une fois d’empêcher le vote du projet par la deuxième Assemblée Constituante. Ces vaines tentatives furent déjouées. L’Assemblée nationale adopta le Statut à l’unanimité, faisant litière des calomnies des feuilles réactionnaires, reprises, hélas ! à la tribune par le porte-parole du Parti socialiste, qui osa parler de l’esprit « totalitaire » d’une loi essentiellement démocratique qui fait honneur à notre pays. »

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques