Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 15:29

     Dans Le Monde magazine n° 76 du 26 février 2011, figure une enquête sur « La machine à convaincre de Jean-François Copé ». Ce texte précise en tête qu’avec son club Génération France « JFC » prétend animer le débat d’idées à droite et que grâce à cette organisation bien rodée, le secrétaire général de l’UMP est surtout entré en campagne …pour lui-même.

     Les animateurs sont, paraît-il, des »capteurs », dont la méthode est de « mettre les pieds dans le plat ».

     L’auteur de l’enquête a constaté que les réactions de ces « capteurs » révèlent des réflexes bien ancrés à droite et donne, entre autres, cet exemple:

 

  "Bernard, "capteur" déchaîne l'enthousiasme lorsqu'il estime que le statut de la fonction publique, qui "plombe le pays" doit être "abrogé"

 

      Les élus de gauche qui d’après l’enquête, participent à ces « débats » seraient mieux inspirés de réfléchir à une politique de nature à réparer les dégâts commis par la droite au pouvoir et à promouvoir la conception française de la fonction publique dont le statut général des fonctionnaires  (que ces « capteurs » réactionnaires et prétentieux n’ont jamais lu) est la principale expression.

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 09:20

   Vient de paraître un n° spécial du bulletin des Amis de la Commune de Paris 1871, 46 rue des Cinq-Diamants 75013 Paris ( 5 euros) avec au sommaire :

 

Histoire de la Commune,                              Jean-Louis Robert

 

La Commune et la démocratie,                     Daniel Spasky

 

La Commune et les étrangers,                       Claude Willard

 

L’invention du droit du travail,                      Yves Lenoir

 

La Commune et la laïcité,                              Daniel Spasky

 

Instruction gratuite, laïque et intégrale,           Michèle Camus

 

Les combattantes de l’ombre,                       Claudine Rey

 

Culture, un programme d’avant-garde,          Georges Beisson

 

Les services publics,                                      René Bidouze

 

Une profusion journalistique,                          Georges Chatain

 

La province communarde,                             Yves Lenoir

 

L’association des Amis de la Commune

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans La Commune
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 16:13

          Les travaux que j’ai rassemblés dans l’ouvrage intitulé L’Etat et les fonctionnaires et agents publics sont naturellement centrés sur la fonction publique. Mais ils confirment que l’expression « politique salariale de l’Etat » a recouvert en fait, au-delà du régime des rémunérations des fonctionnaires, les classements catégoriels généraux et même des dispositions non salariales constitutives de la politique sociale du gouvernement représenté par le ministère de la fonction publique. De même les discussions que l’on a souvent qualifiées de « salariales » dans le cadre de la « politique contractuelle » instaurée après 1968 étaient  en réalité des discussions annuelles devenues pluriannuelles de caractère général.

         Ces travaux confirment une autre donnée : la « politique salariale de l’Etat » s’est appliquée aux agents  actifs et retraités des trois fonctions publiques, à leurs ayant-droit, mais aussi  aux militaires et aux magistrats ainsi qu’aux personnels des entreprises publiques et de l’ensemble du secteur public, avec les adaptations et les variantes nécessaires.

         Ce vaste champ d’application de la politique salariale de l’Etat est le reflet de la place occupée en France par le secteur public et nationalisé dans tous les domaines de la vie nationale, ce qui explique un  phénomène original qui est apparu avec une particulière acuité dans certaines périodes : les interférences entre cette politique de l’Etat et quelques aspects essentiels de la politique sociale menée par le patronat dans le secteur privé et tout particulièrement dans les grandes entreprises.

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 10:36

Qui a dit :

 

« Notre fonction publique est l’une des plus remarquables du monde » 

 

Réponse

 

Nicolas Sarkozy en 2007 (imité par Fillon en 2010)

 

Question

 

Qu’en restera-t-il après cinq ans de RGPP et de « 1 sur 2 » ?

 

Que faire ?

 

Dégager !

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 17:27

 

    En 2001, paraissait un ouvrage traitant de la Commune de Paris dans l’histoire des services publics sous le titre 72 jours qui changèrent la cité. Trois ans plus tard, en septembre 2004, paraissait un second ouvrage intitulé La Commune de Paris telle qu’en elle-même. Ces deux ouvrages peuvent être consultés dans les conditions habituelles, mais ils sont épuisés et ne figurent donc plus dans le circuit commercial.

    Le second a été réédité en 2009 dans une nouvelle collection sous un format différent, avec une abondante iconographie, et on doit pouvoir l’acquérir avec les éditions Le temps des cerises.

    Faute de pouvoir rééditer le premier de ces ouvrages  on a estimé nécessaire, pour donner à cette nouvelle version une portée plus étendue et plus précise, d’en  intégrer plusieurs développements.

     Il s’agit des questions concernant la gestion des services publics de la capitale dans l’état où le Second Empire les avait laissés, de l’expression juridique des actes de la Commune et de leur tableau en annexe, car ces éléments tendent, au même titre que la description des institutions communardes, à replacer  l’événement dans l’histoire de la République en réfutant les arguments de ceux qui encore aujourd’hui s’acharnent à l’en exclure.

       Cependant, les conditions et modalités de recrutement, les fonctions exercées, et tous autres aspects de la situation des fonctionnaires et des magistrats, c’est-à-dire les questions qui s’inscrivent le plus directement dans l’histoire générale de la fonction publique et des services publics que nous avons engagée par ailleurs ont fait l’objet de chapitres de l’ouvrage 72 jours qui changèrent la cité qui n’ont pas été repris et  resteraient donc d’un accès limité et aléatoire si on en restait là.

        D’où l’insertion qui sera faite prochainement  sous forme d’une publication numérique sur le site Calaméo, d’un texte qui comblera cette lacune en émettant quelques informations inédites et en démentant certaines assertions inexactes sous le titre « Fonctionnaires et magistrats sous la Commune de Paris.

          Une fois de plus, on s’efforcera de placer au-dessus de toute autre considération la volonté de diffuser des textes dont la finalité a été constamment affirmée dans ce blog.

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans La Commune
commenter cet article
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 14:04

    A propos des négociations en cours sur la précarité dans la fonction publique, je reprends les articles publiés dans ce blog, et je répète à ceux qui ignorent l’histoire ou veulent l’ignorer, de quelque côté qu’ils se situent : «  Si on avait mis en application le dispositif adopté en 1983-1984, moyennant quelques améliorations éventuelles concernant les modalités de titularisation, on n’en serait pas là ».

    J’attends de pied ferme qu’on me prouve le contraire !

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 10:33

    On sait que probablement peu de gens ont lu les grands textes qui régissent la vie politique, économique, sociale, culturelle de la nation. Le statut général des fonctionnaires n’échappe pas à cette observation. Mais il est un phénomène plus affligeant : que d’âneries peuvent débiter sur ce texte sans en avoir lu une ligne, certains  politiciens et journalistes ?

   Voici donc un pavé dans cette mare. Le titre premier du statut général des fonctionnaires de l’Etat et des collectivités territoriales (loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires) que certains des commentateurs dont il s’agit qualifient de « fossilisé » alors qu’il fait l’objet d’une véritable furie de modifications législatives et réglementaires comprend 31 articles dont 6 constituent le chapitre IV concernant  les obligations des fonctionnaires.

 Art 25- Obligation de consacrer l’intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leur sont confiées. Interdiction de prendre des intérêts de nature à compromettre leur indépendance dans une entreprise soumise au contrôle de l’administration.

Art 26- Secret professionnel dans le cadre des règles du code pénal. Discrétion professionnelle.

Art 27- Devoir de satisfaire aux demandes d’information du public.

Art 28- Responsabilité de l’exécution des tâches. Soumission au pouvoir hiérarchique.

Art 29- Sanction disciplinaire des  fautes commises sans préjudice des peines prévues par la loi pénale.

Art 30- Règles relatives à la suspension  des fonctions.

      Parmi les 6 articles concernant les « garanties » (liberté d’opinion, droit syndical, participation, droit de grève ) il en est un dont on reparlera : l’article 11 qui prévoit que

« … La collectivité publique est tenue de protéger les fonctionnaires contre les menaces, violences, voies de fait, injures, diffamation ou outrages dont ils pourraient être victimes à l’occasion de leurs fonctions, et de réparer, le cas échéant, le préjudice qui en est résulté. »

 

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 10:14

  

La Table des matières du tome III de l’Etat et les fonctionnaires est publiée sur le site Calaméo.

En voici le texte :

Cohabitations et alternance

2

La réforme de l'Etat

Le désengagement de l'Etat- La Lolf-l'Observatoire de l'emploi public-La politique des effectifs

7

La politique salariale

Le déclin des négociations salariales-La réforme du système des rémunérations-Les derniers feux des reclassements catégoriels généraux-La réforme du régime des retraites (2003)

13

Quelques données  économiques, budgétaires et techniques                                     

Les agrégats budgétaires-Les indicateurs de progression des rémunérations- Les pourcentages du PIB-Les principes de l’évolution du traitement de base-La réglementation des cumuls-Les techniques salariales-

24

Le dialogue social

L'amendement Lamassoure-Les organismes paritaires-Le Livre blanc sur le dialogue social-La représentativité du mouvement syndical-Le renouveau des services publics

27

La  recherche d’une nouvelle architecture statutaire                                                             

La politique de fusion et regroupement des corps- Un projet avorté de suppression des catégories- L’approche des métiers- L’encadrement supérieur de l’Etat- Du recrutement des non titulaires à la résorption de l’emploi précaire et vice-versa

33

Des réformes structurelles et statutaires majeures                                                              

La fonction publique territoriale-La Poste et France Télécom- Qu’est devenu le statut des fonctionnaires ?

41

La fonction publique européenne                                                                                                               

L’administration de l’Union- La fonction publique des pays membres- L’adaptation de la fonction publique française au droit communautaire

46

La sociologie des fonctionnaires                                                              

51

Débats, perspectives et enjeux

Une constante de l'histoire : la contestation du statut-Le rapport du Conseil d'Etat 2003-Quelles perspectives ?-Des corrélations manifestes-Retour sur la question des non titulaires

 

53

Quelques mots en guise de postface                                                       

64

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 09:36

    Dans un article publié au début de ce mois de janvier 2011, j’annonçais un « changement de cap » dans les modalités de diffusion de mes travaux relatifs à l’histoire de la fonction publique et du syndicalisme des fonctionnaires.

    Les lecteurs de ce blog peuvent constater  que deux semaines plus tard, ce changement est largement engagé par la publication numérique sur le site Calaméo, de mon ouvrage  L’Etat et les fonctionnaires réparti en trois tomes et de sa mise à la disposition du public en dehors des contraintes et des blocages de l’édition.

    Cette initiative n’aura  de sens que si elle est relayée par les lecteurs individuels ou par les sites qui s’intéressent à ces questions et qui sont convaincus de l’utilité de la connaissance de l’histoire. Je fais appel à eux.

     En cette période où le problème d’une fonction publique efficace au service de l’intérêt général est posé avec une particulière acuité, et pourrait l’être davantage encore lorsque les surenchères électorales se donneront libre cours, chacun peut vérifier dans les médias les effets de l’ignorance, de la mauvaise foi ou du simple rabâchage d’affirmations parfois usées jusqu’à la corde.

 

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 07:17

      Le tome III de  l’Etat et les fonctionnaires  (les fonctions publiques de 1986 à 2006) est inséré en publication numérique sur le site Calaméo.

     Comme nous l’avons fait pour les tomes I et II, le texte de l’Avant-propos  et un peu plus tard celui de la Table des matières  sont publiés dans ce blog  pour inciter les lecteurs  à consulter  cet ouvrage

 

 

 

                                                                                Avant-propos

 

 

    Ce texte traitant de l’histoire de la politique salariale de l’Etat et de l’organisation des carrières des fonctionnaires  a été divisé en trois tomes pour en faciliter l’accès dans le site Calaméo :

 

-Tome I - Du XIXe siècle à la fin de la IVe République

-Tome II- Des débuts de la Ve République à 1986

-Tome III- Les fonctions publiques de 1986 à 2006.

 

     L’Avant-propos du tome I énonçait deux sortes de considérations :

 

1°-  «  S’agissant d’une contribution à l’histoire, on pourrait se demander si la période 1986-2006 doit y être incluse. La réponse est positive pour un ensemble de raisons. Au cours de cette période caractérisée par les alternances et les « cohabitations », des réformes structurelles majeures  marquent à la fois  – qu’il s’agisse de la politique salariale de l’Etat ou de la politique statutaire et catégorielle – une rupture avec les périodes précédentes, et une continuité de l’action gouvernementale qui l’emporte largement sur les différences. Bien qu’elle ne dispose pas de tout le recul nécessaire, elle est une histoire du temps présent indispensable à la compréhension des débats et décisions en cours et des questions essentielles de l’avenir de la fonction publique en France en ce début de XXIe siècle. »

       Il reste que cette période devra certainement donner lieu à des travaux plus approfondis.

2°- « Une  approche générale d’un aussi  vaste domaine et des écrits qui lui ont été consacrés met en évidence un aspect original d’une grande portée : aucun auteur, qu’il soit historien, juriste, spécialiste de science administrative, économiste… n’échappe, de propos délibéré ou à son corps défendant,  à l’obligation d’évoquer le mouvement syndical des fonctionnaires comme un acteur  important  de l’histoire administrative. Un concept qui ne peut en aucun cas être confondu avec ceux  de « pouvoir syndical » ou de « cogestion » parfois avancés, et qui recouvre  des données très différentes selon les époques.

     Aussi l’ouvrage est-il une version considérablement revue et aménagée d’écrits antérieurs de l’auteur depuis longtemps épuisés, reprenant sans pour autant être exhaustif, ceux des développements concernant le syndicalisme des fonctionnaires qui apparaissent indispensables à une bonne compréhension du sujet. »

 

     Les écrits de  l’auteur  relatifs à l’histoire du mouvement syndical des fonctionnaires résultant de ses travaux de recherche et s’appuyant sur sa propre expérience s’appliquent à une longue période allant jusqu’en avril 1981.Les références au mouvement syndical qui peuvent figurer dans les analyses portant sur les périodes postérieures (qui font l’objet du présent tome) n’ont pas la même portée. L’auteur exerçait, en effet, d’autres fonctions et n’a pas poursuivi ses travaux en ce domaine. L’histoire du mouvement syndical des fonctionnaires et de son rôle dans la politique générale de la fonction publique au cours de ces trois dernières  décennies, est un  champ de  recherche qui  reste  très largement ouvert.

 

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal