Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:06

    L’article daté du 16 janvier 2011 présentait les trois volumes de L’Histoire de la Fonction publique publiée en 1993.

    Dans le volume III se trouvaient mon étude sur La Troisième République (1871-1945) et celle de Serge Salon  De 1945 à nos jours.

    J’indique, pour illustrer et confirmer mon propos de l’article précédent qu’il s’agit bien d’une Histoire de la fonction publique. Le mouvement syndical des fonctionnaires y est évoqué alors qu’il ne l’est pas dans les contributions précédentes de cet ouvrage collectif,  mais c‘est  en raison d’un ensemble de facteurs propres à la période historique étudiée, et à la personnalité  de  l’auteur.

     Ce  texte  comprend  trois chapitres :

Chapitre I - l’Etat

Chapitre II- L’Administration

Chapitre III- La Fonction publique

    Voici le sommaire des deux premiers chapitres.

 CHAPITRE  I  - L’ETAT : des palais de la République au contact de l’administré

             « Souverain » et « Entrepreneur »

                Les ministères des origines

                               - L’Intérieur

                               - La Guerre, la Marine

                               - La Justice

                               - Les Affaires étrangères

                               - Les Finances

                               - L’Instruction publique, la Recherche, les Beaux-Arts

                               - Les Travaux publics

                   Les nouveaux ministères

                               - L’Agriculture

                               - Les Colonies

                               - Le Travail, la Santé

                               - Les Anciens Combattants

                               - Les Postes, Télégraphe, Téléphone

                               -  L’Hôtel Matignon

 

CHAPITRE II- L’ADMINISTRATION

Hist FP

            

                                          - Un accroissement spectaculaire  des effectifs

                                - Stabilité ou conservatisme ?

                                - Les femmes dans l’administration

                                - Un thème éternel : la « Réforme administrative »

                                           -  La Commission de révision des services administratifs

                                -  La Commission de Décentralisation

                               -  La Commune de Paris

                               -  Une poussée régionaliste

                               -  Des commissions « guillotine »

                               -  Des positions doctrinales

                               -  Des projets syndicaux

                                - Réforme administrative et réforme de l’Etat

                                - La campagne des années 1930

                                           -  Les épurations administratives

                                 - La République conservatrice

                                 - « L’Ordre Moral » et la République « opportuniste »

                                 - De la République radicale à la guerre

                                 - « L’Age des libertés » ?

   

  

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Etat
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 11:51

    Dans un précédent article, je proposais de « tourner la page » sur les questions de l’Etat et des institutions et c’est ce que nous ferons bientôt. Mais on ne peut échapper à l’actualité des élections présidentielles, et la « page Sarkozy » n’est pas encore tournée.

 

  « Le duel à distance par médias interposés » provoqué par les déclarations de ce personnage sur ce qu’il ferait s’il n’était pas réélu  suscite d’innombrables commentaires.

 

    Mais il est un aspect dont je crains qu’il ne passe quelque peu inaperçu compte tenu de la carence générale sur les questions de la Fonction publique et de son histoire.

 

     Il aurait dit : « Je n’ai pas fait l’ENA. Dans ma vie je n’ai jamais eu à défendre un statut. Tout ce que j’ai eu, c’est par mon travail, mes efforts et peut-être aussi un peu mon mérite. François Hollande a dit qu’il continuerait la politique s’il était battu ? Eh bien garde ton statut, tranquille, tout va bien. » ( cité par Le Monde du 10 mars 2012).

     Ce propos est révélateur, comme tous ceux de ce personnage, qui sont un sujet en or pour les  psychanalistes.

     L’idée que les statuts en général et celui des fonctionnaires en particulier sont avant tout des dispositifs « protecteurs » de ceux à qui ils s’appliquent est une idée réductrice d’autant plus largement répandue que les principes généraux de la Fonction publique, leur relation avec les conceptions de l’Etat, de son rôle, de ses rapports avec les serviteurs de la nation que l’Histoire de la Fonction publique met en évidence  n’occupent pas la place  qu’ils méritent dans le débat public.

      On savait que le « président-sortant » est hostile au « statut » et qu’il lui préfère le « contrat ». Mais il est tellement imprégné des idées réactionnaires de la droite qu’il les accompagne - comme on ne l’avait jamais vu au sommet de l’Etat- d’appréciations désobligeantes dépassant largement la personnalité de son adversaire et des anciens élèves de l’ENA et  s’appliquant à l’ensemble des fonctionnaires. De toute façon le « juriste - avocat»  mérite un nouveau « Zéro pointé ».

 

 

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 08:07

     Dans ce blog, plusieurs articles ont évoqué un aspect important de l’Histoire du syndicalisme des fonctionnaires : ses positions et initiatives sur les questions de l’Etat.

-1er avril 2011.  Réflexions sur l’Histoire de l’Etat  et  des services publics

-2 avril.  L’Etat, les services publics, le mouvement syndical

-19 octobre.  Spéculations intellectuelles sur l’Etat et le mouvement syndical

     En ce début de 2012, la question a été reprise dans les articles suivants :

-7  février. Le mouvement syndical et les questions de l’Etat

-14 février. La CGT  et les questions de l’Etat  (Les journées d’études de 1973 et 1977).

   Mais si j’ai  traité l’histoire (générale) du mouvement syndical des fonctionnaires, qui sans cela aurait été absente dans des colloques de l’Institut CGT d’Histoire sociale ou dans des articles de  ses « Cahiers »,  cette histoire – qui reste présente dans ma démarche - n’occupe pas depuis un certain nombre d’années la première place dans mes  ouvrages .

   Nous allons tourner cette page en abordant maintenant les évolutions de l’Etat et des institutions  sous un autre angle et dans un autre cadre.

 

 

 

 

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Etat
commenter cet article
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 09:24

  Jusqu’ici, j’ai inséré neuf  textes  format brochure  sur le site Calaméo, dont le  nombre total de pages est de 600.

                       Le statut général des fonctionnaires (1946-2006)

Texte  publié sous la forme d’un DOSSIER dans le n° 99 septembre 2006 des Cahiers de l’Institut CGT d’histoire sociale  pour marquer le soixantième anniversaire de l’adoption du statut par l’Assemblée constituante le 5 octobre 1946 et retracer son histoire

                                                         O

                                     L’Etat et les fonctionnaires

                                de la plume sergent-major à internet

                           Une histoire de la politique salariale de l’Etat

                       et de l’organisation des carrières des fonctionnaires

                         Tome I - Du XIXe siècle à la fin de la IVe République

                         Tome II - Des débuts de la Ve République à 1986

                         Tome III - Les fonctions publiques des deux décennies 1986-2006                         

                                                             O

                   Les services publics dans l’histoire sociale

Conférence présentée le 3 mai 2011 à l’Institut CGT d’Histoire sociale

                                                              O

Histoire de la fonction publique et du syndicalisme des fonctionnaires. Episodes marquants 

Communications à des colloques de l’Institut CGT d’Histoire sociale

                                                              O

- Fonctionnaires et magistrats sous la Commune de Paris

                                                               O

- Blog 2010  Les articles publiés en 2010

- Blog 2011  Les articles publiés en 2011 

 

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Histoire
commenter cet article
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 08:58

  Les lecteurs de ce blog ont été informés à plusieurs reprises de l’insertion d’un certain nombre  de  mes textes en publications numériques sur le site  Calaméo.

  Calaméo est  un service en ligne qui permet la conversion de documents en publications numériques. A partir d’un fichier PDF, est créée  une brochure (ou un document d’un autre format) qui se présente sous la forme d’un « document électronique interactif » d’une grande facilité d’accès et de stockage connaissant une diffusion internationale.

  Ces documents sont consultables à partir d’un ordinateur. Mais il faut souligner qu’on a l’impression de lire un document – papier, puisqu’on peut feuilleter les pages, les marquer, revenir en arrière, accélérer, zoomer, c’est-à-dire  agrandir ou réduire les caractères …

  S’agissant de documents de travail et d’information (et non pas de romans d’amour ou de polars) dont les dimensions excèdent très largement les possibilités et les finalités d’un blog, à une époque où l’informatique connaît un énorme  développement, cette formule est efficace et pratique.

  Elle le serait davantage encore si les revues qui  présentent des « Notes de lecture » s’avisaient  que des  publications numériques de ce genre  mériteraient d’être traitées  de la même manière que les  livres « papier » puisque le contenu est le même. En ce qui nous concerne ici, on devrait se  donner la peine de vérifier que les questions de la fonction publique ne sont pas plus « inaccessibles »  que d’autres et qu’elles concernent par définition un très large public  de fonctionnaires et de citoyens dont les préoccupations ne sont pas nécessairement les mêmes que celles des maisons d’édition.

  Après ce préambule, je  ferai dans un prochain article  une présentation de la première série de  textes que j’ai déjà insérés en publications numériques sur CALAMEO. Ils ont été assez amplement consultés, mais ils peuvent maintenant connaître un accès beaucoup plus important. A chacun de juger.

 

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 17:29

 

     Le « candidat-sortant » aurait dit : « Hollande a annoncé l’épuration, s’il était élu, de tous les magistrats, de tous les fonctionnaires et de tous les  ambassadeurs qui ne pensaient pas comme lui. »

     Je propose qu’on se cotise pour lui payer un petit cours de droit public « pour les nuls » et qu’en attendant on  colle un zéro pointé à ce « juriste » avocat .

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 07:22

     Les analyses et informations des organisations syndicales représentatives concernant les débats en cours sur les droits syndicaux et les organismes  paritaire sont ici ou là accompagnées en introduction, de références historiques s’appliquant aussi au droit de grève.

    S’agissant de problèmes qui traversent toute l’histoire de la fonction publique et du mouvement syndical des fonctionnaires, on ne pourrait  que s’en féliciter sans réserve si  ces commentaires témoignaient dans tous les cas d’une bonne connaissance de l’Histoire et ne comportaient pas un certain nombre de lacunes et même d’erreurs.

     Pour avoir une vue d’ensemble correcte  de la question du droit de grève dans l’histoire de la fonction publique, je crois devoir suggérer, sans autre commentaire, de consulter la  brochure insérée en publication numérique sur le site Calaméo sous le titre  Les services publics dans l’histoire sociale (conférence de René Bidouze présentée le 3 mai 2011 à l’occasion de l’assemblée générale de cet organisme) : la  dernière partie  du texte (pages 19 à 24) reproduit  ma communication à la Journée d’études organisée par l’IHS-CGT le 16 décembre 2010 ( La grève des fonctionnaires et agents publics). Elle peut également être consultée sur le site de l’IHS.CGT.

    Sur le droit syndical  et les organismes paritaires, le plus simple est de consulter mon dernier ouvrage  L’Etat et les  fonctionnaires.

    Certes, il y a d’autres sources. Encore faut-il les citer quand on y a recours. Qui pourra contester, dans le mouvement syndical,  les références données dans cet article ? La question est posée.

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:08

 

DSCN0088

    Les « Ateliers de l’Histoire » du CNFPT (Centre national de la fonction publique territoriale) ont réalisé un DVD sur le thème « De l’emploi à la carrière » reproduisant un entretien de deux heures avec René Bidouze.

   Cet entretien est un témoignage constituant un tour d’horizon des problèmes généraux de la fonction publique au long de son histoire accompagné de vues sur son avenir.

   Cette vidéo doit  s’inscrire ultérieurement dans  l’élaboration et la diffusion de petits films  pédagogiques.

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 14:29

     Les journalistes, qui ne sont pas toujours de fins connaisseurs de la langue française, emploient régulièrement l’expression « battre la campagne » pour désigner l’action des candidats aux élections.

     Or selon tous les dictionnaires, cette expression n’est pas l’équivalent de  mener la campagne. Elle signifie déraisonner, divaguer.

     En l’appliquant au « candidat sortant », ils  respectent - le plus souvent sans le savoir- notre belle langue.

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 08:15

    J’ai découvert un jour sur Google un long article intitulé « Historique de la structuration CGT dans la Fonction publique de l’Etat »  daté du 11 décembre 2007 émanant de l’UGFF-CGT et « propulsé » comme le disait cette organisation,  par  le logiciel SPIP.

    Dans  cet article, l’évocation sommaire de la crise survenue dans le mouvement syndical des fonctionnaires CGT en 1975 et dans laquelle j’étais personnellement impliqué en première ligne est  nécessairement incomplète. La relation des conditions de la remise de mon mandat de secrétaire général est erronée. Il en résulte, dans un écrit à usage interne mais diffusé par internet, une vision qui fausse la réalité et la portée de  cette  crise suivie, quelques années plus tard,  d’une autre crise dont l’auteur anonyme  de l’article estime  d’une manière tout aussi lapidaire qu’elle est « la plus vive crise interne connue ».

     Le conflit  de 1975  a été surmonté dans un congrès de clarification préparé par des débats sans précédent. Le mouvement syndical CGT des fonctionnaires assumait ses responsabilités, selon tous les critères classiques en la matière. Compte tenu des implications confédérales, ce sont des données qui s’inscrivent dans l’histoire générale de la CGT (qui reste à écrire) ainsi que je crois l’avoir démontré dans divers écrits qu’il est vain et dérisoire de faire semblant  d’ignorer.

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Fonction publique
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal