Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 07:23

Quelle que soit la qualité des témoins, quel que soit le degré de crédibilité et d’autorité qui s’attache à leur personnalité et à leurs fonctions, les témoignages présentent des lacunes et des défauts. Les défaillances, et même les variations de la mémoire - dont on ne sait pas toujours si elles sont fortuites ou volontaires - la sélectivité dans la sollicitation des témoignages, sont des phénomènes classiques qui ne sauraient être soustraits ni aux confrontations nécessaires, ni à l’examen critique des historiens.

Les diverses formes de la commémoration du 30e anniversaire de la loi de 1983 n’échappent pas davantage que tout autre exercice de ce genre à ces phénomènes que nous aurons sans doute l’occasion de rencontrer dans nos analyses et commentaires.

Il n’est certainement pas possible de mentionner toutes les personnes qui ont participé aux phases successives de l’élaboration et de l’adoption des textes (maturation, élaboration des projets, concertation avec les syndicats et les élus, consultation des organismes paritaires, débats parlementaires…) Mais celles qui ont exercé les principales responsabilités ne sont même pas citées. Ainsi Bernard Bruhnes, conseiller social du Premier ministre qui a présidé toutes les réunions de concertation avec les syndicats ( décédé il y a quelques années) ou Marcel Pinet directeur général de l’Administration et de la fonction publique dont les services ont beaucoup travaillé à la rédaction des projets.

Témoin et acteur de tous les tenants et aboutissants de ces réformes dans les fonctions de directeur du cabinet du ministre et ensuite conseiller d’Etat en service extraordinaire, et même dans mes fonctions précédentes de dirigeant national du mouvement syndical CGT des fonctionnaires, et auteur de travaux de recherche, je suis sur ce terrain en bonne compagnie.

Il se trouve que je n’ai pas attendu que la cloche de l’anniversaire d’un statut dont on finira par croire que rien n’existait avant lui se mette à sonner pour analyser l’histoire générale de la fonction publique. Ainsi l’atteste le rappel des écrits des années 1995, des articles publiés dans ce blog depuis son ouverture en mai 2010, de prestations telles qu’un entretien de deux heures avec « l’Atelier d’Histoire » du Conseil national de la fonction publique territoriale reproduit dans une vidéo, d’une série d’articles, études, communications, conférences pour une bonne part produits sous l’égide de l’Institut CGT d’Histoire sociale, insérés ensuite en publications numériques sur le site Calaméo.

A ce stade, mes principales références sont l’ouvrage inédit de synthèse également inséré en publication numérique, « L’Etat et les fonctionnaires, de la plume sergent-major à internet » et l’entretien enregistré avec le CNFPT. Aux lecteurs qui les consultent d’apprécier dans quelle mesure ils ont valeur d’un témoignage de nature à élargir l’information qui leur est donnée par ailleurs et à mettre au jour des inflexions et des variations dont il conviendra de mesurer la portée et le sens. A eux de vérifier l’intérêt que peuvent présenter des analyses tendant à s’inscrire aussi dans les contraintes de la recherche historique 1.

1- Au lendemain du colloque du 11 juillet j’ai communiqué à la Direction générale de l’Administration et de la Fonction publique la partie de mon ouvrage L’Etat et les fonctionnaires traitant la période 1981-1986 et appelé son attention sur les autres parties de ce texte et sur mes publications numériques. Ma communication a été portée par intranet à la connaissance des services.

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques