Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 07:54

    Voici une  anecdote qui trouve une petite place dans ces développements concernant l’Ordonnance  du 4 février 1959 dans l’histoire de la Fonction publique…et la présence des socialistes dans le gouvernement du général de Gaulle en 1958.

   En juin 1981, le directeur général de l’administration  et de la fonction publique était un conseiller d’Etat qui avait  mal accueilli et  mal vécu la nomination d'un ministre communiste et qui a demandé et obtenu sa réintégration au Conseil d’Etat en faisant valoir la « clause de conscience ». (Je précise que comme directeur du cabinet j’ai eu avec lui de bonnes relations et que nous nous sommes retrouvés plus tard à la section des finances du Conseil d’Etat).  

  L’Elysée et Matignon, ont alors imposé la nomination  à ce poste de Michel May, conseiller-maître à la Cour des Comptes  sans la moindre concertation avec le ministre.

   Ce haut fonctionnaire avait exercé des responsabilités dans l’audiovisuel et occupera par la suite les fonctions de président de TF1. Il  n’avait  même pas été consulté lui-même sur l’opportunité de sa nomination, qui d’ailleurs rompait avec la tradition selon laquelle le poste était tenu par un membre du Conseil d’Etat. Il en était le premier surpris et n’était manifestement pas intéressé par les questions de la fonction publique. Il n’est  resté que peu de temps dans ces fonctions.

      La seule explication plausible de cette  nomination  auprès du ministre communiste de la Fonction publique  était que Michel May  avait appartenu au cabinet de Guy Mollet ministre d’Etat chargé de la fonction publique en 1958 (dont il semblait avoir gardé une  empreinte  assez légère) et qu’on s’était souvenu de cette période dans les hautes sphères du parti socialiste et du gouvernement. 

      Comme quoi il arrive que l’histoire reprenne ses droits même de façon inattendue et  en l’occurrence quelque  peu  intempestive.

 

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Anecdotes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques