Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 09:27

    Les questions de l’Etat et des  services publics  sont particulièrement vastes et complexes. Traiter de leurs aspects généraux dans toutes leurs dimensions, relève d’approches historiques, juridiques, économiques, sociales.

   Ces sujets sont  très largement traités dans des études dont on peut sans doute constater qu’elles émanent essentiellement de spécialistes de science administrative, de juristes, d’économistes  et maintenant de sociologues. Ils le sont aussi dans des interventions de responsables politiques et de journalistes. Ils   sont l’objet de débats et d’affrontements et de fortes oppositions idéologiques.

    Au-delà des fantasmes, des poncifs, des idées préconçues qui abondent dans les sentiers battus, les sondages d’opinion confirment l’attachement de toutes les couches sociales du peuple français  à leurs services publics.

    Pourtant, on peut se sentir frustrés et ressentir un vide quand on considère ces questions sous l’angle de la recherche historique.

        Dans l’introduction d’un ouvrage publié en 1990 sous le titre « L’Etat en France de 1789 à nos jours » Pierre Rosanvallon notait « le très petit nombre  de travaux consacrés à l’histoire de l’Etat français » et « le caractère répétitif des essais publiés » Il soulignait que « des centaines d’essais sont publiés chaque année… alors qu’il ne paraît pas dix ouvrages sérieux d’histoire sur le sujet ». Quant à l’histoire de l’administration, il estimait, comme d’autres auteurs,  qu’elle reste  « un continent à explorer ».

    J’ai fait depuis longtemps le même constat pour l’histoire du syndicalisme des fonctionnaires considéré - il faut le préciser pour prévenir les dérobades éventuelles - au niveau de ses fédérations générales sur le terrain de ce qu’il est convenu d’appeler les « problèmes généraux de la fonction publique » c’est-à-dire communs aux  fonctionnaires et agents publics relevant des fonctions publiques de l’Etat, des collectivités territoriales et du monde hospitalier, qu’il ne faut pas confondre avec les problèmes particuliers et spécifiques aux multiples composantes de ce vaste ensemble.

     Je me suis clairement exprimé sur ces sujets dans les articles de ce blog et je continue mais la question reste posée :   pourquoi en est-il ainsi, et que faut-il faire ? La question est posée un 1er avril. C’est un pur hasard.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Eléments biographiques

   En un demi siècle, j'ai fait "le tour de la table" de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur de cabinet du ministre, conseiller d'Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

 

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal