Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2011 6 02 /04 /avril /2011 07:30

   Après les « Réflexions sur l’HISTOIRE de l’Etat et les services publics » ( Note d’hier 1er avril), poursuivons nos investigations sur ce sujet par un rappel d’initiatives marquantes du mouvement syndical dont nous montrerons par la suite à quelles erreurs peut conduire leur méconnaissance.

 

   Dans la  décennie qui a suivi 1968, au delà des problèmes concrets traités dans les négociations salariales, les fédérations de la CGT (UGFF - PTT - Services publics et de Santé) élargissaient leurs analyses sur l’Etat et les services publics dans plusieurs initiatives marquantes :

 

-  Journée d’études de l’UGFF et des fédérations CGT des PTT et des Services publics et de santé sous l’égide du bureau confédéral sur le thème « La crise et l’évolution des structures de l’appareil d’Etat, les réformes administratives et le démantèlement des services publics ».      L’assemblée, présidée par Georges Seguy avait été préparée sur la base de contributions écrites des fédérations et des syndicats dont la synthèse était réalisée dans un rapport  de René Bidouze ( 4 mai 1973)

   L’intervention de Georges Seguy, le rapport, les 38 communications étaient publiés dans une plaquette diffusée à 50.000 exemplaires.

 

-   Assises nationales pour la défense du service public (octobre 1976)

 

 - Célébration du 30e anniversaire du statut général des fonctionnaires sous   la présidence de Georges Seguy, secrétaire général de  la CGT avec un rapport substantiel de René Bidouze secrétaire  général de l’UGFF , la participation de Jacques Pruja, Alain Le Léap et un message de Pierre Meunier (octobre 1976)

      Textes reproduits dans une plaquette largement diffusée.

 

- Journée d’études sur le thème « Face à l’approfondissement de la crise et de ses répercussions sur l’appareil d’Etat et les services publics, critiques et propositions de la CGT ». (16 mai 1977)

  Le rapport de Thérèse Hirszberg et les 41 communications écrites étaient également largement diffusées ainsi que  d’autres essais sur « la politique des transferts de services » et sur le « rapport Guichard »

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Pouvez-vous me dire qui était à la tête de l'UGFF, au 10 rue de Solférino, dans les années 1953/1954 ? Avec mes remerciements, R.L.
Répondre

Eléments biographiques

   En un demi siècle, j'ai fait "le tour de la table" de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur de cabinet du ministre, conseiller d'Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

 

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal