Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 09:17

 

   Sous le titre Divergences, linge sale, épidermes sensibles, je publiais dans ce blog  le 4 avril dernier, un article reprenant des réflexions de Georges Seguydans une préface aux Actes du  Colloque  de mai 2008 sur « La CGT de 1968 à 1984 » et dans son ouvrage « Résister ».

   J’invite le lecteur à se reporter à cet article, dont je rappelle simplement qu’il soulignait l’observation de cet ancien secrétaire général de la CGT, président d’honneur de l’Institut CGT d’Histoire sociale selon laquelle des divergences prenant parfois les dimensions d’une véritable crise sont survenues au sein des organismes de direction de la CGT à propos d’ événements nationaux, européens et internationaux, et n’ont pas donné lieu aux débats démocratiques qui se justifiaient.

    Quelles que soient les raisons invoquées à l’époque pour expliquer une situation que Georges Séguy déplore aujourd’hui sans ambiguïté, elles relevaient de conceptions mettant en échec l’exercice de la démocratie, et de certains aspects  de l’indépendance syndicale.

    Aucune disposition ne semblant avoir été prise pour en entreprendre – au-delà de témoignages partiels et contradictoires -  une véritable analyse, ces manquements à la démocratie se doublent  maintenant d’une lacune dans le domaine de la recherche historique.

    Les concepts de démocratie et d’indépendance  syndicales peuvent,  comme bien  d’autres sujets, donner lieu à des dissertations philosophiques ou à des essais théoriques.

    Mais avec tout le respect qui  serait  dû  à de telles études éventuelles,  il n’est pas interdit de leur préférer des analyses concrètes directement utiles au combat social.

    C’est ce que nous verrons bientôt dans ce blog et dans mes publications sur Calaméo.

 

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE - dans Syndicalisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal