Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 07:28

 

 ReneBidouze

 

       On peut avoir d’innombrables raisons d’apprécier, de critiquer, de contester ou rejeter le contenu  d’un texte, ou même d’en ignorer plus ou moins délibérément l’existence ou d’être hostile à son auteur sans être tenu de s’en expliquer.

     Mon ouvrage L’Etat et les fonctionnaires de la plume sergent-major à internet qui est une histoire de  la politique salariale de l’Etat de la fin du XIXe siècle à nos jours allant bien au-delà des questions propres aux rémunérations -  et la douzaine d’autres textes concernant l’histoire de la fonction publique et du syndicalisme des fonctionnaires  pour un total de 800 pages insérés sur le site Calaméo - ne sauraient échapper au sort commun.

    Mais à l’heure où de grands journaux créent des éditions « numériques » largement accessibles et consultables dans des présentations qui ne manquent pas d’attraits, où on peut lire des œuvres littéraires sur son Ipad, il serait plus difficile de comprendre que cet ouvrage  ne soit pas considéré pour ce qu’il est  ( un livre) du seul  fait ( ou sous le prétexte) qu’il n’a pas été l’objet d’une édition « papier » soumise aux considérations commerciales ou autres de certains éditeurs ou aux contraintes de « l’autoédition » et qu’il est publié à titre gratuit  sur un site numérique en dehors de toute attente  d’improbables droits d’auteur.

    Les extraits concernant notamment la fonction publique territoriale qui seront repris dans de prochains articles renverront à l’un des trois volumes à consulter sur le site Calaméo dont j’ai eu l’occasion de dire qu’il est assez régulièrement « visité » et dont j’espère qu’il le sera davantage dans les jours à venir.

     En revanche, si cela peut rassurer ceux qui ont des difficultés ou des réticences à l’égard du « numérique », toutes les études qui seront  mentionnées dans la bibliographie de mes articles  et études (comme  mes ouvrages, pour la plupart  épuisés et donc d’un accès plus difficile) sont naturellement sur « papier ».

     C’est un « ancêtre » (conscient que le livre « papier » n’est pas mort et s’en félicite, mais décidé à agir avec son temps) qui vous le dit !

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Eléments biographiques

   En un demi siècle, j'ai fait "le tour de la table" de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur de cabinet du ministre, conseiller d'Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

 

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal