Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2017 2 22 /08 /août /2017 07:52

       Dans l’exercice de mes responsabilités nationales à tous les niveaux du syndicalisme des fonctionnaires (Syndicat national des Indirectes, Fédération des Finances, Union générale des fédérations de fonctionnaires) j’ai siégé  pendant vingt ans de 1958 à 1978, dans les bureaux de la « Maison des fonctionnaires » située au 10 rue de Solferino, dans le 7e arrondissement de Paris.

        De 1958 à 1963, je travaillais au rez-de-chaussée dans les locaux du Syndicat national des Contributions indirectes. De  1963 à 1970, j’occupais  le bureau dans lequel Philippe Henriot avait été exécuté en 1944 (les traces de balles étaient restées sous les lambris).  De 1970 à 1978  j’occupais  le bureau central auquel on accédait par le grand escalier où, disait-on, Charles Laurent, secrétaire général de la Fédération  pendant 35 ans, de 1909 à 1946, avait placé un « huissier à chaîne », comme dans les palais ministériels.

         De 1970 à 1978, je présidais le comité  de gestion de la « Maison des fonctionnaires » en ma  qualité de secrétaire général de l’UGFF. En 1978, j’ai pris l’initiative de démarches décisives auprès de  la Direction générale des Impôts pour le règlement  des problèmes juridiques relatifs à  la sauvegarde de la propriété, et veillé à ce que le produit de   la vente de l’immeuble soit réparti entre les fédérations CGT, FEN et FO.

        Pour la longue période 1934-1958,  mes écrits sont fondés sur les  éléments classiques de la recherche historique (archives, témoignages, collection complète de « La tribune des fonctionnaires » journal créé en 1913).         

        Les cohortes de dirigeants socialistes, permanents de tous calibres occupant les lieux  et observateurs  sociaux et politiques  multiples et divers d’aujourd’hui   ignorent ou font semblant d’ignorer que cet immeuble est chargé d’une histoire syndicale que certains n’hésitent pas par ailleurs à  instrumentaliser.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Eléments biographiques

   En un demi siècle, j'ai fait "le tour de la table" de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur de cabinet du ministre, conseiller d'Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

 

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal