Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 07:28

La série d’articles qui s’achève avait pour objet de faire un constat aussi objectif que possible de l’état de la recherche et des travaux consacrés à l’histoire du syndicalisme général des fonctionnaires, c’est-à-dire des structures, des orientations et de l’action des instances chargées des problèmes généraux communs à l’ensemble des agents publics en rapport avec l’Etat et les pouvoirs publics, et de leur relation avec le syndicalisme confédéral dont elles sont partie intégrante. En l’état actuel du syndicalisme, une telle démarche devrait s’appliquer pour la période contemporaine à chacune des fédérations générales représentatives affiliées aux différentes centrales ou autonomes, et à tout le moins aux organisations de la CGT.

Cette histoire est inséparable de celle de l’Etat, des institutions, de la fonction publique, du régime général composé du statut général des fonctionnaires, du système de rémunérations, du régime de retraites constitués d’un ensemble législatif règlementaire et jurisprudentiel qui s’applique à des millions d’agents publics actifs et retraités et dont l’étude se rattache à des compétences juridiques, économiques, historiques. Elle est un chapitre important de l’histoire politique et sociale.

Mais après une courte période évoquée dans la série d’articles, elle est pratiquement absente comme telle des expressions et des initiatives de l’Institut CGT d’histoire sociale. Alors que de nombreux instituts professionnels et locaux d’histoire sociale ont été constitués au long des dix dernières années, elle est restée en dehors de ce mouvement et les publications des organisations syndicales de fonctionnaires éludent les références historiques relatives aux problèmes généraux de la fonction publique.

                                                                     

 


A tous égards, l’heure est venue pour moi de prendre acte de ces données persistantes, et d’envisager la suite. Ma contribution spécifique à l’histoire du syndicalisme des fonctionnaires a atteint ses limites. Mon champ d’investigation - qui est probablement entré dans sa phase terminale - a pris depuis longtemps de nouvelles dimensions liées aux responsabilités politiques et juridiques assumées et aux évolutions d’un long parcours. Ma démarche s’inscrit dans une fidélité à mes engagements non exempte d’un esprit ouvert à de nouvelles perspectives et à d’autres approches.

Dans le contexte politique et social tourmenté et incertain de la période, le plus sage est de maintenir le blog - pour un temps dont chacun comprendra qu’il est nécessairement limité - comme moyen d’expression propre à notre époque, doté d’une double fonction :

- rester l’indispensable voie d’accès et de référence à ma bibliographie générale et relayer mes publications numériques insérées sur http://calameo.fr

- me permettre de m’exprimer sur divers sujets, de réagir à toute éventualité, et d’exercer - si le temps qui passe le permet - l’esprit critique dont il est d’ores et déjà probable que certaines prestations annoncées devront faire l’objet (1)

« Ni censeur ni gardien du temple » est une devise opportune, mais une page est tournée.

 

 


1- Consulter notamment, comme une illustration des réflexions qui précèdent, deux publications numériques sur Calaméo :

« L’Etat et les fonctionnaires » de la plume sergent-major à internet

« L’unité d’un parcours militant de plus de trois quarts de siècle »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal