Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 07:56

Le 23 octobre 2013, à l’occasion d’un entretien avec la présidente et le directeur de l’Institut CGT d’Histoire sociale, j’ai remis un « mémorandum » analysant l’ensemble des problèmes posés par le traitement de l’histoire de la fonction publique et du syndicalisme des fonctionnaires et se concluant ainsi : « En l’état actuel, j’ai un programme personnel assez substantiel dont les moyens sont mon blog et mon compte Calameo. Mon âge et mon isolement en fixent le contenu et les limites. Il peut cependant comporter des points de rencontre avec l’IHS-CGT. »

Cet entretien a été suivi du classement dans les archives publiques IHS de mon dossier sur la crise du mouvement syndical des fonctionnaires des années 1975 jusque là bloqué, et de la publication dans les « Cahiers » IHS d’une note de lecture sur mon ouvrage numérique « L’Etat et les fonctionnaires » (n° 129, mars 2014).

Le temps a passé, et je ne suis plus guère en état physique de prendre des contacts, d’organiser des rencontres, ni même de répondre aux invitations que je reçois, et de participer à des activités dans lesquelles les questions relatives à l’histoire de la fonction publique et du syndicalisme des fonctionnaires pourraient éventuellement occuper leur place.

Comme je l’ai précisé à de nombreuses reprises, ma contribution à l’étude spécifique de l’histoire du syndicalisme des fonctionnaires de ses origines aux années 1981 (dont certains ont tendance à oublier - pour des raisons sur lesquelles il faudra bien s’expliquer - qu’il est une des composantes originales de l’histoire confédérale) est concentrée dans un ensemble d’articles, études et ouvrages qui constituent un acquis dont j’estime qu’il doit être sauvegardé.

Le champ de la recherche sur cette longue période n’est pas clos pour autant, et sur les deux dernières décennies du XXe siècle, il reste largement ouvert aux politologues, historiens, spécialistes de diverses disciplines et autres « observateurs sociaux ».

Il me reste à dire - ce que je ferai bientôt - les conclusions que je tire de la situation décrite dans cette vingtaine d’articles.

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal