Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 06:45

Série « Pleins feux sur l’histoire du syndicalisme des fonctionnaires"

Un des débats les plus récurrents de toute l’histoire du mouvement syndical CGT des fonctionnaires de l’Etat pendant un siècle fut certainement celui de ses propres structures. Il est indispensable de connaître les épisodes « fondateurs » tels ceux de la veille et des lendemains de la Grande guerre, des années 1930, des années de la Libération, de celles de la scission syndicale et de la seconde moitié du XXe siècle. Il est également d’un grand intérêt de connaître les grandes évolutions des autres organisations, autonomes ou affiliées à d’autres centrales.

Sur cette question, combien d’affrontements et de crises semées de rancoeurs, et même de haines recuites, dont il m’est arrivé de les assimiler, dans une périphrase quelque peu dérisoire, à une sorte de « maladie infantile».

Ce qui ne signifie pas que le mouvement syndical puisse se dispenser d’une réflexion permanente et aussi démocratique que possible sur l’ensemble des questions de ses orientations, de son action, et de ses formes d’organisation.

Ignorer l’Histoire du syndicalisme des fonctionnaires, l’instrumentaliser ou négliger de l’inclure dans la formation syndicale peut conduire aujourd’hui à de nouvelles impasses.

Je rappelle que les travaux existants concernant l’histoire du syndicalisme des fonctionnaires des origines aux années 1980 comportent l’essentiel des points de repère et des références et qu’on dispose d’une documentation et d’analyses de la politique de la fonction publique pour les périodes suivantes.

Je rappelle aussi que ces travaux devraient être complétés sans plus tarder par l’étude des évolutions des organisations de la CGT dans les deux dernières décennies du XXe siècle, marquées par une succession de crises majeures portant notamment sur les structures et leur traduction dans les statuts.

Les expressions qui semblent se poursuivre actuellement au sein de l’UGFF-CGT dans la perspective d’un « congrès extraordinaire » en mars 2017 auraient tout à gagner à de telles investigations.

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques