Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 08:10

(Série « Pleins feux sur l’histoire du syndicalisme des fonctionnaires »)

L’Histoire du syndicalisme des fonctionnaires dont il est question ici s’applique à une longue période allant des origines, c’est-à-dire des « associations professionnelles » de la fin du XIXe siècle, au mouvement syndical de la fin des « Trente glorieuses ». Elle rencontre celle du syndicalisme confédéral dans ses périodes d’unité et de scission sans se confondre avec elle, et présente un ensemble de caractéristiques et d’originalités qui exigent une étude spécifique approfondie.

Le syndicalisme de la période contemporaine (c’est-à-dire les dernières décennies) n’est pas directement dans le champ de mes investigations. Il est partiellement évoqué dans mes écrits sur la fonction publique dans la mesure où cela permet une meilleure compréhension.

                                                                      O

                                                                    O O

Le premier tome de mon ouvrage Les fonctionnaires sujets ou citoyens ? qui traitait le syndicalisme des origines à la scission de 1947-1948 a paru dès 1979. Les Editions sociales ayant décidé la parution du deuxième tome en 1981, j’ai dû le rédiger au cours des six premiers mois de ma retraite administrative intervenue bien avant la « limite d’âge » pour des raisons de convenance personnelle. En juin 1981, quelques jours avant ma nomination aux fonctions de directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives dans le gouvernement de Pierre Mauroy qui devait modifier profondément le cours de cette retraite, paraissait le deuxième tome consacré au syndicalisme de la scission de 1947-1948 à avril 1981.

Tome I - Le syndicalisme des origines à la scission de 1947-1948, Editions sociales, 1979 370 pages - Préface d’Alain Le Léap, ancien secrétaire général de l’UGFF puis de la CGT

Il est fréquent que les auteurs de préfaces les utilisent pour parler d’eux-mêmes et oublier l’auteur de l’ouvrage et le sujet qu’ils sont censés présenter. Tel n’était pas le cas de la préface d’Alain Le Léap qui est une page d’histoire et un témoignage.

Tome II - Le syndicalisme de la scission de 1947-1948 à avril 1981, 1981, 378 pages

 

   

 

Les auteurs cités dans la période précédente publieront de nouveaux travaux et Jeanne Siwek-Pouydesseau (que j’avais eu l’occasion de rencontrer à différentes reprises) produira à partir de 1989 plusieurs ouvrages de référence également fondés sur la collection de La tribune des fonctionnaires, sur d’autres documents, sur les témoignages d’anciens responsables syndicaux. Ces travaux s’appliquaient à un champ plus étendu d’organisations des services publics affiliées aux diverses confédérations ou autonomes :

- Le syndicalisme des fonctionnaires jusqu’à la guerre froide 1848-1948, Presses universitaires de Lille, 1989 ;

- Les syndicats de fonctionnaires depuis 1948, PUF 1989 ;

- Les syndicats des grands services publics et l’Europe, L’Harmattan 1993 ;

- Les syndicats des fonctions publiques au XXe siècle, Berger-Levrault, 2001

                                                                         O

                                                                        O O

 

En marge du mouvement syndical, des Instituts de recherche sociale animés conjointement par d’anciens responsables syndicaux et par des chercheurs ont été constitués. En 1982, un Institut CGT d’Histoire sociale était créé sous la présidence de Georges Séguy. L’Institut Henri Aigueperse constitué auprès de la Fédération de l’Education nationale poursuivra son activité auprès de l’UNSA et un Institut de recherches accompagnera la FSU créée en 1993. Ces organismes auront des publications régulières et éditeront des textes qu’il serait utile d’inclure dans la bibliographie générale précédemment évoquée.

                       

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques