Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2015 1 27 /07 /juillet /2015 07:11

Au terme de neuf mois de négociations sur « les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations », le ministère de la Fonction publique a remis aux organisations syndicales la « version définitive » de l’accord sur l’avenir de la fonction publique soumis à leur signature. Plusieurs de ces organisations semblent avoir émis un premier avis, d’autres se réuniront en septembre.

De telles négociations se déroulent dans de multiples réunions et consultations entre les « partenaires sociaux », se concluent par un « accord » qui doit désormais être « majoritaire » au terme d’une consultation plus ou moins étendue au sein de chaque organisation syndicale représentative. De plus les décisions n’entrent dans la réalité que lorsqu’elles ont été consacrées par des textes législatifs ou règlementaires. Tout cela est la substance même de l’activité et des responsabilités des organisations syndicales de fonctionnaires dans un ensemble de relations fondées sur le régime général de la fonction publique.

N’exerçant plus depuis très longtemps aucune responsabilité politique, administrative, juridique ou syndicale, je me trouve dans la position du fonctionnaire retraité, adhérent du Syndicat CGT Finances publiques affilié à la Fédération des finances qui est elle-même une des parties constitutives de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires CGT. Un des millions de fonctionnaires actifs ou retraités plus ou moins directement concernés. Quels que soient mon expérience ou mes connaissances acquises dans le passé, mes travaux récents ou anciens dans le domaine de l’histoire de la fonction publique et du syndicalisme des fonctionnaires, je n’ai aucun titre à intervenir dans cet accouchement dont Marylise Lebranchu ne cache pas que l’accord majoritaire dont il doit bénéficier sera « difficile ».

Je pense néanmoins qu’une bonne connaissance de l’histoire de la politique salariale de l’Etat menée depuis les lendemains du grand mouvement de mai 1968 sous le label de la « politique contractuelle » serait très utile aux militants syndicaux de la fonction publique et plus largement aux fonctionnaires et agents publics - syndiqués ou non - à qui s’appliqueront les décisions finales. Je pense même qu’elle le serait bien davantage que certains débats académiques dont nous reparlerons peut-être.

Dans l’immédiat, on peut encore, comme je le fais ci-après dans cet esprit, suggérer à ceux qui veulent en savoir plus la consultation de certains textes.

Mais dans une perspective plus large, le moment est venu de fixer un nouvel horizon à ma démarche. C’est ce que nous verrons prochainement

Pour en savoir plus

- Dix ans de politique contractuelle dans le secteur public et nationalisé

Ouvrage collectif (Alain Guichard, Louis Lopez, Claude Marrache , Maurice Samson, Jean-Pierre Souvais, Jean Thomas) - Préface de Raymond Barberis, Responsable de la coordination du secteur public et nationalisé de la CGT, Centre confédéral d’études économiques, août 1982, 175 pages.

- Conférence Les services publics dans l’Histoire sociale site Calaméo (René Bidouze) et site ihs.cgt 2011.

- l’Etat et les fonctionnaires, de la plume sergent-major à internet .La politique salariale de l’Etat et l’organisation des carrières (René Bidouze)

Livre numérique sur le site Calaméo, 2011

Tome I. De la fin du XIXe siècle à 1981, 159 pages

Tome II. De 1981 à 2006 116 pages.

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques