Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 janvier 2015 2 27 /01 /janvier /2015 17:50

Pendant une assez longue période, après avoir publié, en 1991, une biographie de P-O Lissagaray, l’historien le plus prestigieux de la Commune de Paris, l’histoire de la fonction publique et du syndicalisme des fonctionnaires a quelque peu cédé le pas dans mes écrits (sans être abandonnée) à l’étude de cet événement majeur de notre Histoire nationale et de celle du mouvement ouvrier français et international.

J’ai publié un ouvrage sur la Commune dans l’histoire des services publics suivi d’un nouvel ouvrage sur la place de la Commune dans l’histoire des idées et des institutions de la République qui a fait l’objet d’une réédition.

En 2007, a été publié à la Documentation française le Guide des sources de la Commune, une œuvre collective dont j’avais pris l’initiative et assumé la coordination.

O

O O

- Lissagaray la plume et l’épée, Editions ouvrières, 232 pages, 1991.

-72 jours qui changèrent la cité. La Commune de Paris dans l’histoire des services publics

232 pages, Le temps des cerises, 2001

- La Commune de Paris telle qu’en elle-même. Une révolution sociale aux avant-postes de la République, 284 pages, Le temps des cerises, 2004. Réédition dans une nouvelle collection 2009.

- Sous la direction de René Bidouze,

Guide des sources d’archives de la Commune de Paris et du mouvement communaliste (1864-1880), Paris) accompagné de la mise en ligne sur le site internet des Amis de la Commune de Paris 1871 ( http://vvv.commune1871.org ) des bases de données des dossiers de 50.000 personnes arrêtées et poursuivies.

Avant-propos de Martine de Boisdeffre, directrice des Archives de France, Préface de Bertrand Delanoë maire de Paris, Introduction générale de René Bidouze. Documentation française, 732 pages, août 2007.

Pour se procurer ces ouvrages, neufs ou d’occasion, on peut s’adresser aux maisons d’édition, à diverses librairies sur internet (Amazon, Fnac, Price Minister …) ou à l’association Les amis de la Commune de Paris.

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 30/01/2015 13:53

On ne peut que se réjouir que soit établi la vérité sur la Commune de Paris. Il faut aussi s'interroger sur le fait que de telles expériences historiques ne durent jamais très longtemps ... Tout se passe comme si une frénésie réformatrice révolutionnaire devenait la fossoyeuse de la révolution elle-même! Très souvent ces expériences se terminent dans le sang, qui plus est pas n'importe lequel : celui de ses plus ardents défenseurs! La Commune de Paris en est un bel exemple : 22.000 fusillés pendant la Semaine Sanglante ... Hommes et femmes, même les enfants! Il suffisait qu'ils aient de la poudre noire sur les mains ... Ils étaient alors alignés contre le mur le plus proche et immédiatement exécutés!
Par la suite, des décennies sont nécessaires pour reconstruire l'ossature ... Il y a des erreurs qui sont payées très cher, trop cher!

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques