Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2014 6 05 /07 /juillet /2014 05:52

Au lendemain de sa mise en examen, l’ex-président de la République a rappelé, pour la qualifier comme une indignité, la lettre que le Syndicat de la Magistrature lui avait adressée en 2012. Ses propos indignes et condamnés comme tels par des personnalités d’opinions politiques diverses mais hautement qualifiées sur le plan juridique et institutionnel servent de prétexte pour quelques médiocres politiciens réactionnaires (et pour certains d’entre eux plongés dans les « affaires ») à une mise en cause du droit syndical.

Aujourd’hui celui des magistrats, demain celui des agents des services publics et des fonctionnaires, après-demain celui de tous les salariés.

Voici la lettre en question. Elle vaut d’être rappelée :

« Qui plus que vous, monsieur Sarkozy, aura davantage violé la séparation des pouvoirs, dégradé la loi, travesti la réalité judiciaire, dénigré le travail des professionnels de la justice ? En réalité, tout au long de votre quinquennat, vous n’avez cessé d’affaiblir l’autorité judiciaire et d’attiser la haine de la justice, du moins êtes-vous parvenu à diffuser la vôtre. »

Partager cet article

Repost 0
Ecrit par René Bidouze René BIDOUZE
commenter cet article

commentaires

Jacques Heurtault 10/07/2014 09:34

Bonjour Monsieur,
Citer le texte de la prise de position du Syndicat de la Magistrature, c'est bien. Peu de journalistes l'ont fait alors même que c'est la base de leur métier. Le citer complètement eut été mieux. Au travers de cette polémique, une question centrale est posée : à quoi sert un syndicat? Quelle doit être sa fonction et les limites de son action? Est-il aberrant de limiter - légalement - son champ d'action à la seule défense des intérêts professionnels ET matériels de ses seuls membres à jour de leurs cotisations? Je penche pour cette orientation. Je suis prêt à parier que vous penchez pour la solution diamétralement opposée.
N.B. : Nous avons - c'est plus que vraisemblable - une connaissance en commun en la personne de Jean Christophe Le Duigou.

Présentation

  • : Le blog de René BIDOUZE
  • Le blog de René BIDOUZE
  • : Des articles et des points de vue sur la Fonction Publique, le syndicalisme et la Commune de Paris
  • Contact

Auteur

  • René BIDOUZE
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire,  auteur d'ouvrages.
  • En un demi-siècle, j’ai fait le « tour de la table » de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur du cabinet du ministre, conseiller d’Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

Eléments biographiques

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal