Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 09:13

La proposition faite le 11 juin, par le président de la République, de nommer Jacques Toubon au poste de Défenseur des droits pour succéder à Dominique Baudis récemment décédé apparaît pour ce qu’elle est : une nouvelle erreur politique.

La carrière de l’intéressé est à juste titre passée au crible dans les médias. Je suggère à ceux qui s’intéressent à l’Histoire de la Fonction publique ( et à ceux qui devraient s’y intéresser) de consulter les travaux parlementaires concernant les réformes du statut général des fonctionnaires en 1983-1984. Ils y rencontreront un certain Jacques Toubon, jeune député de droite ancien élève de l’ENA qui s’est illustré comme un des opposants les plus excités.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Eléments biographiques

   En un demi siècle, j'ai fait "le tour de la table" de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur de cabinet du ministre, conseiller d'Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

 

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal