Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 13:24

« L’important c’est la rose… » disait la chanson. Aujourd’hui c’est le cirque médiatique sur la prostate de François Hollande.

A l’heure où une équipe d’historiens s’évertue sur F2 à tenter de nous extasier avec eux ou à nous faire verser des larmes de crocodile sur Georges Clemenceau 1, on pourrait rappeler cette réflexion qu’il avait faite en qualité de médecin et de candidat malheureux : « Il y a deux organes inutiles, la prostate et le président de la République ».

1- Il n’y a pas d’accent sur le e de Clemenceau. Les historiens devraient le savoir !

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bravo pour ce trait d'humour !
Répondre

Eléments biographiques

   En un demi siècle, j'ai fait "le tour de la table" de la politique de la fonction publique comme syndicaliste, directeur de cabinet du ministre, conseiller d'Etat en service extraordinaire, auteur d'ouvrages.

 

  Né le 2 décembre 1922 à Jurançon (Pyrénées-Atlantiques)

 

-Fonctionnaire

 Receveur divisionnaire des Impôts honoraire

 

-Dirigeant national du mouvement syndical des fonctionnaires (1958-1978)

  Secrétaire du Syndicat national des Contributions indirectes 1958-1963

  Secrétaire général de la Fédération des finances CGT 1963-1970

  Secrétaire général de l’Union générale des fédérations de fonctionnaires (UGFF) et

  Membre du conseil supérieur de la fonction publique 1970-1978

  Membre de la commission exécutive de la CGT 1969-1975.

 

  Membre du conseil d’administration de l’Institut CGT d’histoire sociale.

 

-Directeur du cabinet du ministre de la fonction publique et des réformes administratives  (juin 1981-novembre 1983).

 

-Conseiller d’Etat en service extraordinaire (novembre 1983-novembre 1987).

Recherche

Mes ouvrages

Mes publications numériques

Mes vidéos

Catégories

Mon Béarn natal